De nombreux sites utilisent des cookies pour personnaliser votre utilisation du Web et fournir aux opérateurs de sites Web des informations pour améliorer leurs sites Web. Pour en savoir plus sur ce que sont ces cookies, comment nous les utilisons et comment les supprimer, consultez notre déclaration sur le Cookie.

La case doit être cochée pour indiquer votre acceptation des cookies de ce site.



ExxonMobil investit plus d'un milliard de dollars dans sa raffinerie d'Anvers

  • La construction d’une nouvelle unité – le «Delayed Coker Unit» - fait suite à d'autres gros investissements récents à Anvers, dont le montant total dépasse les deux milliards de dollars.
  • Cette nouvelle unité convertira le pétrole résiduel lourd, à forte teneur en soufre, en produits pétroliers comme le diesel.
  • Ceci est un investissement important sur le long terme malgré les défis auquel le secteur du raffinage européen est confronté.

ANVERS - 2 juillet 2014 - Esso Belgique, une division d'ExxonMobil Petroleum & Chemical SPRL, a annoncé aujourd'hui son projet d'installation d’une nouvelle «Delayed Coker Unit» sur le site de sa raffinerie anversoise. Cette nouvelle installation permettra de convertir le pétrole résiduel lourd, à forte teneur en soufre, en produits pétroliers plus propres et en carburants de transport tels que le gazole pour les bateaux et le diesel. Cet investissement aidera la raffinerie à satisfaire les besoins énergétiques du nord-ouest de l'Europe, et ce malgré les défis auquel le secteur du raffinage est confronté.

«Au total, en moins de dix ans, nous avons investi plus de deux milliards de dollars dans cette raffinerie, ce qui nous permet de continuer à répondre à la demande de carburants et d'autres produits pétroliers en Europe», déclare Jerry Wascom, président d'ExxonMobil Refining & Supply Company. «Cette nouvelle unité, ainsi que la récente centrale de cogénération de 130 MW construite à Anvers et l'installation de désulfuration pour le diesel, confirment une fois encore la position de leader d'ExxonMobil sur le marché énergétique européen et mondial.» 

Malgré des marges très réduites et des pertes dans le secteur entier du raffinage européen, principalement en raison de surcapacité, ExxonMobil veut investir pour le long terme dans sa raffinerie stratégique d'Anvers. Cet investissement répond à un manque de capacité industrielle pour la conversion de fuel lourd en produits comme le diesel.

Ce projet illustre la vision à long terme et l'approche mûrement réfléchie des investissements d'ExxonMobil. Cet investissement est le premier d'une série actuellement envisagée pour renforcer nos raffineries stratégiques en Europe et pour relever les défis du secteur avec davantage de succès encore. L'Outlook for Energy annuel d'ExxonMobil démontre que la demande de diesel en Europe pour les camions et les autres moyens de transport commerciaux restera importante au cours des prochaines décennies.

«La nouvelle Delayed Coker Unit renforce notre excellente raffinerie anversoise, mais aussi les activités du downstream et chimiques dans le nord-ouest de l'Europe, afin d'être plus compétitifs sur le plan mondial, dans un contexte industriel toujours plus concurrentiel», ajoute Stephen Hart, directeur régional d'ExxonMobil Refining & Supply Company. «Cet investissement contribue favorablement à l'offre de produits de notre raffinerie anversoise et nous permet de fournir le diesel plus propre nécessaire au marché européen.»

*****

ExxonMobil en Belgique

En Belgique, ExxonMobil dispose d'une raffinerie et de trois usines chimiques: une usine pour la production de solvants et deux usines de polyéthylène. Le centre technologique européen de recherche et de développement d'ExxonMobil se trouve également en Belgique.

Quelques mots sur la raffinerie ExxonMobil à Anvers

La raffinerie d'Anvers d'Esso Belgique, une division d'ExxonMobil Petroleum & Chemical SPRL, possède une capacité de production d'environ 320 000 barils par jour et est en service depuis 1953.


MISE EN GARDE : Les déclarations d'événements futurs ou les conditions dans ce communiqué sont des déclarations prospectives. Les résultats futurs réels, en ce compris les plans de projets, les plannings, les coûts et les capacités peuvent différer de manière significative en raison de changements dans les conditions de marché affectant l'industrie gazière et pétrolière ou dans les niveaux de prix à long terme du pétrole, du gaz et des produits raffinés ; dans les développements politiques ou réglementaires en ce compris les changements dans la législation environnementale ; au niveau de l'occurrence et de la durée des récessions économiques ; de l'action de concurrents, de facteurs techniques ou d'exploitations ainsi que d'autres facteurs évoqués dans l'intitulé « Facteurs affectant les résultats futurs » (″Factors Affecting Future Results″) repris dans la section « Informations pour l'investisseur » de notre site (www.exxonmobil.com) et dans l'article 1A de notre Formulaire 10K le plus récent. Le terme «projet» (″project″) tel qu'utilisé dans ce communiqué n'a pas nécessairement la même signification que celle reprise dans les obligations de rapportage quant à la transparence des paiements au gouvernement.